Actualités

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 2.88 (8 Votes)

Les derniers articles des rubriques actualités communales, associatives et diverses

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Concert Noël 18

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 3.50 (1 Vote)

cine

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 4.50 (1 Vote)

Après Nul homme n’est une île, qui fut suivi d’un débat passionné avec Camille Lotteau, premier assistant réalisateur, c’est une tout autre histoire que nous vous proposerons, dimanche prochain :

Je ne veux pas être paysan

 

Dimanche 18 novembre à 17h30 au musée.

Un film (52’) de Tangui Le Cras, projeté en présence du réalisateur.

Voici, en quelques mots, comment Tangui Le Cras parle de son travail : «  Je ne veux pas être paysan est une affirmation sans appel, celle de mes 20 ans. Violence de la négative,  colère initiale, début d’un chemin qui m’amène au long du film à interroger mon rapport à mon père paysan. Une reconquête d’amour, de lien filial, d’estime pour ce milieu, ce travail. »

Une histoire intime, qui parlera à beaucoup. Venez la découvrir dimanche.

 

aa

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 3.50 (1 Vote)

film

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

Une bonne quarantaine d’ildarhais ont tenu, dimanche, à assister à la commémoration de l’armistice.

Centenaire oblige, la cérémonie était cette année exceptionnelle avec la présence de M. Le  Vély, Secrétaire Général de la Préfecture, qui représentait Monsieur le Préfet du Morbihan. Il était entouré de Madame le Maire et du conseil municipal, de Jean-François Moreau (FAMAC), Michel Boinot (UFAC), pompiers de l’île et de deux gendarmes. Au pied du monument aux morts ont eu lieu les diverses prises de paroles et le rappel, toujours émouvant,  des noms des iledarhais morts au combat.

Un temps fort pour terminer : les cinq enfants de l’école ont entonné une Marseillaise impeccable. Bravo et merci à eux !

11118

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Les travaux ont pris un peu de retard et nous allons devoir fermer la déchèterie également MARDI 27/11

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 4.50 (1 Vote)

Comme chaque année, Novembre est le mois du documentaire. Une occasion de découvrir des
films qui donnent à voir et à réfléchir sur le monde.

Dimanche 11 novembre à 17h30 au Musée :

Nul homme n’est une île de Dominique Marchais

« Chaque homme est un morceau du continent, une partie de l’ensemble. » Nul homme n’est une
île est un voyage en Europe, de la Méditerranée aux Alpes, où l’on découvre des hommes et des
femmes qui travaillent à faire vivre localement l’esprit de la démocratie et à produire le paysage du
bon gouvernement. Des agriculteurs de la coopérative le Galline Felici en Sicile aux architectes,
artisans et élus des Alpes suisses et du Voralberg en Autriche, tous font de la politique à partir de
leur travail et se pensent un destin commun. Le local serait-il le dernier territoire de l’utopie ?

La projection sera suivie d’un débat avec Camille Lotteau, premier assistant réalisateur.

Les séances suivantes :
-Dimanche 18 novembre Je ne veux pas être paysan de Tanguy Le Cras, en présence du
réalisateur.
-Dimanche 25 novembre Carré 35 d’Eric Caravaca, en présence de Gaëlle Bédier Lerays, critique
de cinéma.

838 nl 03

 

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)
Dimanche prochain, 25 novembre, troisième (et dernière)
proposition dans le cadre de notre Mois du Documentaire :
 
 
Carré 35 d’Eric Caravaca
 
 
Dans ce film pudique, délicat et d’une grande intelligence,
Eric Caravaca mène une enquête sur un passé volontairement
enfoui dans sa propre famille. Carré 35 est un document
intime et bouleversant. Un film rare.
A l’issue de la projection vous pourrez dialoguer avec Gaëlle
Bédier Lerays, critique de cinéma.
 
838 c35 franceculture bandeau 1920x1080
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 4.50 (1 Vote)


« Mon père est l’homme en lequel j’ai toujours eu confiance : humain
dans toutes ses entreprises, juste dans ses rapports avec les autres et
visionnaire (…). Tant de qualités qu’il a mises au service de toutes les
communautés où il s’est accompli. »


Ces quelques mots, c’est Françoise Boitard, la fille de Michel, qui les a
prononcés à l’occasion de l’inauguration, ce mercredi 31 octobre, et en
présence de Mme le Maire, de la rue qui porte désormais le nom de son père.
Plusieurs dizaines d’Iledarhais avaient, eux aussi, tenu à témoigner, par leur
présence, leur reconnaissance à celui qui a tant fait pour notre île.
Jacques de Certaines, adjoint au maire, évoque son prédécesseur : « On lui
doit le lancement et le suivi de tous les travaux de création du tout à
l’égout et du lagunage. Sa compétence de géomètre et son autorité
naturelle ont été décisives dans la bonne réalisation de ces travaux
difficiles. De plus sa vision prospective a permis un bon
dimensionnement du projet jusqu’à aujourd’hui vingt ans plus tard. »
Jacques de Certaines évoquera également son passé de résistant, son
engagement dans les Hospitaliers Sauveteurs Bretons et sa passion pour la
voile.

Michel Boitard avait choisi l’Ile d’Arz pour passer sa retraite. Il l’aimait
passionnément, et les Iledarhais l’avaient reconnu comme l’un des leurs et ne
sont pas prêts d’oublier son humour légendaire.
Il a désormais, au coeur du bourg, une rue à son nom.

 

20181031 110815

20181031 110702

Attachments:
Download this file (20181031_110612.jpg)20181031_110612.jpg[ ]244 kB
Download this file (20181031_110703.jpg)20181031_110703.jpg[ ]180 kB
Download this file (20181031_110814.jpg)20181031_110814.jpg[ ]153 kB

Sous-catégories

Les dernières nouvelles de la commune de l'ile d'Arz
Les flashs
Les actualités communales

Vu dans la presse

   

Lettre d'informations  

   

Marée du jour  

   

Visiteurs  

Aujourd'hui503
Hier610
Cette semaine2634
Ce mois20205
Total700448

Visitor Info

  • IP Visiteur : 34.230.84.215
  • Browser: Unknown
  • Browser Version:
  • Operating System: Unknown

Qui est connecté

7
Online

jeudi 25 avril 2019 20:55
   

risques_majeurs

   
© 2013 (c) Mairie île d'Arz
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies pour vous proposer des services.
Plus d'informations ACCEPTER REFUSER