L'île d'Arz ( En Arh en breton ) serait habitée de longue date ( 4000 ans a.v. J.C. ).

Comme le reste du Golfe, elle a subi l'occupation des Celtes, des Vénètes, des Romains et des Bretons qui vinrent nombreux pour ces terres fertiles.

Au XI siècle, l'île est partagée entre deux prieurés qui y établirent fermes, moulins et églises. L' essor du commerce maritime entraîne la construction de maisons de marins et de capitaines d' où son surnom de l' île des capitaines.

Debout et Tenons 
"Debout et tenons"

MairieParoisse devenue commune en 1790 , elle compte neufs îles ou îlots satellites.
Les îles Arz, Drénec Vras et Drenec Vihan, l'île Lerne, l'île Hur,le Charles, l'île Huric, l'île de Mouchiouse et l'île Spiren
Les habitants de l'île d'Arz s'appellent les Ildarais. Quant à l'origine du mot Arz elle remonterait au celtique "arthos" et au breton arh qui signifient ours.

 

Eglise

En 1008, Le duc Geoffroy 1er de Bretagne fait don de la moitié sud de l'île à l'abbaye St Gildas de Rhuys.
Les moines bâtissent alors un prieuré ( l'actuelle Mairie )et l'église Notre-Dame de la Nativité.
 

 En 1033, Le duc Alain III fonde un second prieuré pour l'abbaye féminine St Georges de Rennes,dans l'autre moitié nord. Jusqu'à la Révolution, cette division territoriale est une source de conflit entre les deux prieurés et leurs habitants.
De nombreuses maisons anciennes sont conservées, plusieurs du 17e siècle,dans les villages comme au bourg.
Dans ce dernier au centre de l'île,l'église Notre-Dame de la Nativité remonte à l'époque romane pour la nef, les bras du transept et la tour, dont le clocher a été restauré, après une violente tempête en 1900.

En 1553 la couverture est refaite, de même que le choeur et le chevet.Ce dernier est typiquement de style gothique avec ses trois pignons,ses moulures, ses gargouilles, ses pinacles.

EgliseAu 17ème siècle, une chapelle est ajoutée au transept nord.L'intérieur de l'église est assez austère. Les chapiteaux du 12e siècle sont sculptés de motifs végétaux, d'animaux tels que deux béliers,ou encore de personnages fantastiques, mi-humain mi-animaux. Les vitraux représentent notamment des scènes de prières de femmes attendant le retour de leur mari marin ou le don d'ex-voto à Notre-Dame de l'Espérance.

TableauLa Déposition de la Croix est un grand tableau de 1754 de Jean Vincent LHERMITTAIS copie en contrepartie d'un tableau de Charles LE BRUN exposé à RENNES.

L'église est ceinte du cimetière, dont un mur est accolé au prieuré, qui a été reconstruit au 17e siècle.Le corps de logis avec ses deux gros pavillons symétriques possède des lucarnes à fronton triangulaire ou curviligne,ainsi qu'un escalier à double volée donnant sur la cour.Il abrite aujourd'hui la mairie et l'école publique.


En 1790, l'île d'Arz est érigée en commune.

De nombreuses maisons anciennes et monuments sont conservés, Maison de Peneroplusieurs du 17ème siècle, dans les villages comme au bourg :
Le manoir de Kernoël (XVème siècle), propriété de la famille Léhen, de la famille Le Cloérec (en 1477), de Guillaume Court (en 1656), de Jacques Thoumin de Kernégan (XVIIème siècle), et de la famille Du Guernic (en 1730).
La tombe de François Rio (1797-1874), écrivain et critique d'art.

 

Moulin de BernoLe moulin à marée de Berno (XVIème siècle).

   

Lettre d'informations  

   

Marée du jour  

   

Visiteurs  

Aujourd'hui7
Hier670
Cette semaine2550
Ce mois18322
Total299422

Visitor Info

  • IP Visiteur : 54.198.73.111
  • Browser: Unknown
  • Browser Version:
  • Operating System: Unknown

Qui est connecté

3
Online

vendredi 28 avril 2017 00:37
   
© 2013 (c) Mairie île d'Arz